télécharger l'article au format PDF

La mine, une histoire verticale

La particularité de l’histoire de la mine, c’est qu’elle traverse des couches successives de l’histoire humaine : on y trouve de la géologie, de l’économie, de la physique, de la politique, de la sociologie... et tout au fond, comme un trésor caché, un grand gisement de solidarité, cette énergie renouvelable.
Des sédiments du fuvelien, déposés à l’époque des dinosaures, aux méthodes modernes de foudroyage en passant par l’introduction de la machine à vapeur, les grandes grèves, l’arrivée de la main d’œuvre étrangère ou la Résistance, c’est un voyage extraordinaire que l’on entreprend quand on étudie cette aventure humaine et auquel nous vous invitons à travers ce recueil.
A ceux qui pourraient penser que cette histoire s’est définitivement achevée le 1er février 2003, on répondra que la mine vit encore chez les milliers de ceux qui y ont consacré trente ans de leur existence.
Écoutez-les. Ils ont tant de choses à vous apprendre.

Le lignite de Provence
Le charbon de Provence est exploité depuis plusieurs siècles, d’abord pour se chauffer, puis pour produire de la vapeur à l’époque de la première révolution industrielle. Son ultime mission aura été d’alimenter la centrale thermique lors des cinquante dernières années.

Les mineurs
D’abord paysans provençaux, puis Italiens, Polonais, Arméniens, Tchèques, Espagnols, Algériens, Tunisiens, Marocains, ils sont plusieurs milliers à être descendus sous la terre pour en extraire le charbon. Ecoutez leur témoignage.

Extraits de courriers, il y a cent ans
Retrouvés aux Archives départementales, ces lettres échangées entre la direction et les syndicats montrent la réalité des rapports sociaux aux alentours de 1900.

Témoignages de femmes et de filles de mineurs
Recueillies sur un CD par Serge Cremonesi et Cécile Rayar-Bregou, ces paroles racontent le quotidien des femmes et des filles, à la mine, à la maison et dans les luttes sociales.

Les installations
Des premières descenderies à l’ultramoderne puits Y, la mine a aussi été un lieu d’innovation technologique, pour aller chercher le charbon de plus en plus profond.

L’histoire du Grand ensemble de Provence
Le dernier grand chantier de la mine a été décidé à la fin des années 70, terminé à la fin des années 80 et fermé au début des années 2000. Histoire d’un gâchis.

Le rôle de l’Europe et de l’Etat
Tenter de décrypter la politique charbonnière nationale et européenne n’est pas une mince affaire. Soutien à la production et menaces de fermeture se sont succédés depuis un demi-siècle.

La reconversion
Sous la pression des élus, l’Etat a décidé l’implantation d’une école d’ingénieurs en microélectronique. Après la fermeture de la mine, la Ville a racheté les carreaux des puits Y et Z dans le cadre de la reconversion.

Derniers livres parus